AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

ARRÊTEZ CE QUE VOUS FAITES. TOUT DE SUITE. on se rend rapidement sur le sujet en gris. hop hop!
capacité de la boîte mp augmentée, parce que vous êtes fous d'amour et d'envie de lien et qu'il faut pas faire pété le forum.

Partagez|

[r/stella] give the news, all of'em.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Chris Baccari

avatar

That's So Fetch!
Messages : 15
Avatar + © : max irons (© freesia)
Multinicks : becka mackay.
Pseudo : witchling, clau.
Live Like A Legend

GUESS I'M A BAD LIAR
Street Adress: 9551, lota heights (heathwood)
Relationship:
Rp Status: [4/ouvert]


MessageSujet: [r/stella] give the news, all of'em. Dim 22 Avr - 22:43


oh, darling, take me back to a new beginning
one without your constant voice in my head
--------------------
Le weekend, c'est pour les faibles, le motto préféré de Chris Baccari, qui durant ses années en tant que footballeur a apprit à bosser même lors des jours de vacances. Malheureusement pour lui, le rêve d'un jour faire pro s'est effondré en même temps que le reste de sa vie. Blessure au genoux, et le voilà fini. Pas parce qu'il ne peut plus marcher, ou doit utiliser une béquille, non. Mais bien car son médecin lui a déconseillé de continuer à faire du sport de contact, sans quoi il risquait de rendre la situation encore pire et d'un jour, finir avec une canne, ou un fauteuil roulant. Pour sa santé – ajout des supplications en pleurs de sa mère – il a décidé de se retirer de l'équipe. Certes, le coach avait d'autres idées pour lui et c'est de cette manière que Chris est devenu un entraîneur junior. Sa faiblesse devenant sa force, il s'est vite fait reconnaître par des recruteurs pros. C'est de cette façon que Stella et lui se sont rencontrés et jamais plus séparés. La jeune surfeuse a tapé sans son œil dès la première fois qu'il l'a vue sur une planche. Non seulement pour sa motivation mais son ambition. Il s'est directement vu chez elle, dans son regard, dans sa furie et le feu qui se propage dans ses veines lorsqu'elle brave une vague. Instinctivement, lorsqu'elle tomba, il prit l'initiative d'aller lui donner des conseils. Le match du tonnerre commença ainsi. Chris attendait depuis plus de cinq minutes son athlète, la seule qu'il entraînait. Les propositions alléchantes et beaucoup plus payantes avaient jaillit dans sa boîte courriel, mais il les avaient rejeté. Et aujourd'hui enfin, le tout avait été récompensé. Chaque année des championnats étaient organisés à Hawaï, là où la compétition était plus que féroce. Ceux qui se qualifiaient allaient  ensuite en Australie, au Bahamas, aux Caraïbes,   pour finalement se rendre en Floride puis terminer avec l'ultime épreuve en Californie. Les qualifications de cette année commençaient à peine, et il n'y avait aucune raison qui empêcherait Stella de se qualifier au régional et au national. Il tenait d'ailleurs une lettre dans ses mains, à propos des qualifications, des sponsorship, mais aussi pour savoir si – pour la première fois – elle passerait directement au national. Ceux qui passaient à la prochaine étape étaient généralement reconnu dans le sport, et Chris croit sincèrement que sa surfeuse est la meilleure et que depuis longtemps, elle aurait dû avoir sa place assuré pour les nationaux. «  Tu es en retard. Qu'est-ce qu'on va faire de toi. » L'australien se lève et s'approche d'elle, croisant les bras pour démontrer son autorité. « Pourquoi pas te laisser t'entraîner avant d'ouvrir la lettre concernant les régionaux. » Les sourcils froncés il la regarde puis désigne de la tête l'équipement. « Préparations. Maintenant. Tu me ramènes une médaille cette année, compris? » Il se retient de dire l'or, mais il le pense au fond de lui. Une fois seulement qu'elle a terminer de se préparer, il lui remet la lettre qu'il a préalablement lu. « Alors, le verdict. On fait les régionaux ou tu es enfin assez discipliné pour les nationaux? » Parce qu'il est un coach qui la supporte dans toutes épreuves et tout simplement remarquable et doué dans son job, il préfère entendre la réponse de sa bouche, le papier n'a pas dit grand chose qui le surprenne. Surtout qu'elle est définitivement la meilleure après toutes ses années d'entraînement.

_________________
- he acts like he's broken piece of nothing, but see the pain inside his chest, the ravaging wave of regrets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella Weller
home is where the waves are.
avatar

That's So Fetch!
Messages : 76
Avatar + © : hennig, av/moonlight.
Pseudo : nadège.
Live Like A Legend

GUESS I'M A BAD LIAR
Street Adress: stafford heights, apartment m4.
Relationship:
Rp Status: chris, reed. | next: ceryse, abby.


MessageSujet: Re: [r/stella] give the news, all of'em. Lun 30 Avr - 9:08

Le weekend, c’est pour les faibles. Voilà la belle connerie que Chris ne cessait de répéter à Stella, depuis bien trop d’années. Assez longtemps pour, qu’au final, la jeune surfeuse décide qu’il avait d’y croire, un peu à contre coeur. Elle n’allait pas à contre sens de ses ordres, la surfeuse, suivant parfaitement ses conseils, se contentant de lever les yeux au ciel ou de soupirer lorsqu’elle n’était pas d’accord, avant de s’exécuter malgré tout. C’était comme ça, entre eux. Elle avait apprit à le connaitre pendant trop d’années, lui et son sale caractère. Ils avaient fini par s’apprivoiser à leur façon, acceptant l’aide mutuelle qu’ils pouvaient s’apporter. Elle débarqua sur la plage quelques minutes en retard, comme quasiment tous les matins, mais déjà prête à obéir au doigt et à l’oeil du Baccari, comme s’il lui en aurait laissé le choix. Chris était là, assit sur la plage, et ne tarda pas à se lever lorsqu’il vit apparaitre la jeune femme. — C’est quelques minutes de retard, stresse pas. — lança-t-elle à l’homme avant de lui sourire, un peu amusé. S’il faisait toujours impression d’un coach dur et autoritaire, ça n’empêchait jamais Stella de le calmer, au besoin même, de le remettre à sa place. Elle était une personne, avant d’être la surfeuse qu’il voyait en elle, et il se devait de respecter certaines limites. Si lui était trop dur, elle était parfois trop laxiste pour tout ce qui touchait à l’entrainement. Leur duo était un duo gagnant, car ils se complétaient, se balançaient pour trouver un équilibre parfait. Levant les yeux au ciel, elle parti directement se préparer, sans rien dire de plus. Car elle le savait, elle aussi, elle voulait une médaille, cette année. Elle voulait gagner, elle voulait être prise au sérieux, plus que jamais. C’en était presque devenu une nécessité, au fil du temps. Stella se rapprocha une fois prête, fronçant un instant les sourcils lorsque son coach lui donna une lettre. Un sourire satisfait s’afficha sur ses lèvres à la nouvelle, et elle ne tarda pas à lui retendre la lettre. — Les nationaux. — répond-t-elle simplement, retenant un quelconque commentaire sur la question quasi rhétorique de l’homme. — Et on a plutôt intérêt à les gagner. — Elle voulait toujours plus, Stella. Elle voulait atteindre les sommer, montrer au monde entier qui elle était vraiment, se défier elle-même, encore et toujours, jusqu’à atteindre la meilleure version d’elle-même. Elle avait consacré trop d’années de sa vie au surf pour se contenter des premières étapes, pour de contenter d’être médiocre, alors que c’était tout simplement la seule chose qu’elle savait réellement faire.

_________________

    - if a man talks shit, then i owe him nothing, i don't regret it one bit, 'cause he had it coming.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paper-hearts.org/

[r/stella] give the news, all of'em.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNGRY LIKE THE WOLF. :: III. BRISBANE, AUSTRALIA. :: Greenslopes-